Quatre preuves des compétences de la jeune fille dans le secteur des TIC

Le Girl in ICT 2017 (journée internationale de femme dans le domaine des TIC) célébré par BeoogoLAB et le MysTIC le Samedi 13 Mai a été ponctuée par plusieurs activités dont une séance de démonstration de projets réalisés par des filles.

Au total ce sont 04 projets qui ont été présenté lors  de cette journée internationale de la jeune fille dans le domaine des TIC. Le premier projet présenté est la maison intelligente de Marie Noëlle Domboué/ kaboré. Ce projet est un système qui consiste à réduire la consommation de l’énergie de manière à ce que les appareils en marche s’auto éteignent lorsque vous oubliez de le faire avant de sortir. « En revanche, vos ampoules s’allument instantanément  lorsque le système détecte votre présence dans la maison. » a-t-elle déclarée

Le second projet lui, a été Co réalisé par Stéphanie M. Sam et Mounira P. Birba, et porte sur l’élevage. Il permet de recevoir des alertes lorsque la mangeoire des animaux est vide ou lorsque leur nourriture doit être changée. D’après ses conceptrices, ce système permet de suivre l’alimentation de vos animaux partout où vous vous trouvez.

La question sécuritaire s’est invitée à cette journée à travers la barrière infra rouge : solution contre l’insécurité de Zénatou Soré. Cette barrière infrarouge capable de détecter les intrusions dans les domiciles ne s’arrête pas à ce seul fait. «  Elle peut aussi être utilisé dans le cadre de la sécurité transfrontalière en détectant et signalant toute nouvelle entrée d’individus  sur le territoire » a-t-elle affirmé.

Le dernier projet à être présenté au public était celui de Alexia Soumbougma dont le thème était, « valorisation de la Jacinthe d’eau, contribution des TIC » pour elle, les TIC peuvent contribuer de différentes manières à la valorisation de la Jacinthe d’eau comme dans la prévention dans la cartographie, et la prévision de la logistique lors de l’arrachage des pieds de jacinthe d’eau.

Tous ces projets ont démontré que les femmes avaient beaucoup à offrir dans le secteur des TIC ,  et contribuer ainsi à l’émergence du Burkina comme le veut l’esprit de cette journée qui s’est achevée par un mot de clôture prononcé par la présidente du Mys’TIC Noellie Kouraogo et le promoteur de BeoogoLAB qui a félicité les porteuses de projets tout en les encourageant à continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page