L’after Youth connekt Africa summit 2017, BeoogoLAB plus engagé aux côtés des jeunes

Le 21 juillet 2017 a marqué la clôture des activités sur le Youth connekt Africa summit 2017. L’équipe burkinabè, comme toutes les autres délégations a été accueilli par le président Paul Kagamé à l’auditorium du Kigali Convention Center où des exemples de réussites se sont succéder pour inciter les jeunes africains à œuvrer pour une Afrique émergente.

 Cette journée qui a été marquée par l’accueil des participants par le président Paul KAGAME du Rwanda et d’orateurs spéciaux tels que Monsieur Jack MA, Directeur Exécutif de Alibaba Group, Monsieur Abdoulaye Mar DIEYE, Directeur du Bureau Régional du PNUD et l’artiste musicien AKON de renommée internationale, les participants ont rejoint plus tôt l’auditorium du Kigali Convention Center. Les orateurs ont pris la parole à tour de rôle, et ont chacun souligné l’importance d’une jeunesse active et battante en Afrique. Jack Ma a dit à propos du moment propice à saisir pour entreprendre qu’ « il ne faut pas attendre que toutes les conditions favorables soient réunies pour saisir une opportunité et commencer une entreprise ! Car si vous attendez et que finalement toutes les conditions sont réunies pour le faire, alors il n’y aura plus d’opportunité à saisir. Dans le voyage d’expériences de l’entrepreneur jeune, il y aura plusieurs échecs mais un seul succès ; mais pour l’atteindre il faut être persévérant.». Au cours de la cérémonie de clôture qui eut lieu en fin d’après-midi, ce fut là encore l’occasion de rappeler à toute l’audience les grands points évoqués en matinée du même jour à savoir le rôle que la jeunesse peut jouer dans la gouvernance d’un pays ainsi que l’institution et le respect de politiques favorables au développement accéléré des pays africains.

Notre participation au Youth Connekt Africa Summit a été une expérience des plus enrichissantes et des plus motivantes en ce sens que d’une part nous avons pu observer les progrès réalisés au Rwanda dans la vingtaine d’année après la période génocidaire et le résultat est époustouflant. D’autre part, la rencontre, l’écoute et la conversation avec de grands orateurs tels que Monsieur Kamran Elahian de Global Innovation Catalyst, Madame Hawa Dème de Dieya Movement, Monsieur Jack Ma de Alibaba Group, l’artiste musicien Akon, et le Président Paul Kagame du Rwanda  ont permis d’analyser et de proposer des stratégies et début de solutions aux obstacles importants auxquels fait face la jeunesse africaine. Désormais trois points cruciaux doivent être pris en compte par tout développement en Afrique à savoir : l’exploitation entrepreneuriale des domaines prometteurs tels l’agriculture, la recherche et l’exploitation des sources de financement et augmentation du niveau de formation tout en facilitant un accès à l’information par internet. Par dessus tout, la jeunesse reste l’acteur clé qui doit investir avec ardeur et détermination dans la construction d’une Afrique resplendissante.

De ces conclusions tirées, notre vision s’est considérablement enrichie en ce qui concerne les actions à entreprendre par BeoogoLab. BeoogoLab continuera et étendra toujours son accompagnement à l’entreprenariat jeune au Burkina Faso car toute l’équipe est consciente de l’enjeu de l’engagement de la jeunesse dans toute initiative de développement de notre pays. Avec les espaces de travail individuel ou/et en équipe aménagés à BeoogoLab et grâce au réseau de collaborateurs que nous avons pu réaliser au cours de ce sommet  à Kigali, nous sommes sur la voie d’être encore plus efficients dans l’œuvre que nous accomplissons dans le domaine de l’entreprenariat numérique.

Nos remerciements vont à l’endroit de l’office du PNUD Burkina Faso qui a facilité notre participation à ce sommet africain de la jeunesse à Kigali au Rwanda et également à Monsieur Rouamba Mahamadi, Promoteur de BeoogoLab pour son investissement et sa vision pour la jeunesse Burkinabè. Nous croyons que de telles initiatives de participation aux rencontres internationales sont à renouveler pour toujours apprendre et partager nos expériences avec d’autres acteurs de développement de par le monde entier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page