La rentrée 2018 de BeoogoLAB sous les couleurs de l’After-Africallia

C’est à BeoogoLAB, centre d’entreprenariat numérique et social situé à Ouagadougou, que s’est tenue le vendredi 2 mars dernier la conférence-débat sur le thème « L’After – Africallia : Quelles opportunités pour les jeunes entrepreneurs ? » réunissant acteurs des relations internationales en matière d’affaires commerciales et partenariales ; structures d’appui aux initiatives entrepreneuriales ; jeunes entrepreneurs et porteurs d’initiatives entrepreneuriales. L’After-Africallia dans sa toute première édition s’est voulu un cadre d’échanges francs entre les panélistes et les participants sur des questions relatives d’une part aux opportunités et stratégies des rencontres B2B au cours des forums d’affaires comme Africallia et d’autre part aux exigences de compétitivité internationale d’acquisition des fonds d’investissements existants pour des projets innovants.

« Qui veut aller loin, ménage sa monture ! » ; c’est ce proverbe très bien connu de tous qui a servi de phrase d’entrée au maître de cérémonie Mademoiselle Eldaa Koama, Chargée de Projets à BeoogoLAB. Ceci pour dire que les jeunes entrepreneurs désireux de se créer une place de choix dans le monde des relations d’affaires doivent aller à l’information et aux bonnes pratiques qui leur permettront de saisir les opportunités au Burkina Faso et ailleurs dans le monde entier. Aussi les plus dégourdis devront-ils aller à la conquête de ces opportunités qui ne sont pas toujours données d’avance et qui pour la plupart se trouvent ou se créent lors des forums internationaux tel que Africallia dont la 5ème édition a eu lieu du 21 au 23 février 2018 à Ouagadougou. Ce constat est bien partagé par M. Rouamba Mahamadi, Directeur Général de TICANALYSE et promoteur de BeoogoLAB dans son discours de présentation de la structure et de l’expérience de la toute première participation de TICANALYSE à Africallia.. BeoogoLAB, dit-il, nous l’avons « voulu, pensé et créé en 2015 comme la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) de TICANALYSE qui est un bureau d’ingénierie numérique et d’appui-conseil en transformation digitale en activité depuis 2013 ». De sa création jusqu’à nos jours, BeoogoLAB s’est engagé dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs et jeunes porteurs d’initiatives entrepreneuriales dans le domaine du numérique en termes d’incubation, d’accélération, de financement, de portage de projets, de coaching en business model et de promotion du Coworking. Cet accompagnement se matérialise également dans l’appui-conseil et l’organisation des conférence-débats thématiques qui outilleront davantage ces porteurs de projets face au monde des affaires. C’est donc dans cette dernière catégorie que s’inscrit l’After-Africallia qui a réuni des participants venus du Burkina Faso, du Mali, du Niger et des Pays-Bas, des structures comme la CCI-BF, l’API-BF, NABC, CIPMEN, IMPACT HUB BAMAKO, OuagaLAB, La Fabrique. Trois exceptionnels panélistes étaient à l’honneur à savoir M. Félix Sanon, chef du projet Africallia et Directeur des services de la coopérative à la CCI- BF ; M. Mamadou Landoure, Conseiller en Développement et Economie à l’ambassade des Pays-Bas au Mali et Madame Marina Diboma, Directrice Générale adjointe de NABC.

 Pour le représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, l’occasion de remercier les initiateurs de cette conférence n’a pas manqué dans son discours. Africallia, explique-t-il, formé de l’association des termes « Africa » et « Alliance » est un forum biannuel initié par les chambres de commerce de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et qui rassemble des entreprises de par le monde pour des rencontres B2B de 30 minutes chacune. En un mot, « Il permet une découverte momentanée du monde ». Ce forum est le lieu de création de partenariats par excellence et c’est pourquoi la CCI-BF est engagée à la promotion de sa pérennisation par une subvention de participation pour les entreprises locales et une seconde plus poussée pour les jeunes entrepreneurs à cette édition 2018. Pour participer à ce forum, les entreprises passent par une inscription de leur dossier en ligne, puis feront leurs choix de rendez-vous en conformité avec le catalogue des inscrits qui leur sera fourni. Monsieur Mahamadi Rouamba a saisi l’occasion de soulever la question de la présentation potentielle des projets de porteurs d’initiatives entrepreneuriales par des incubateurs à ce forum. A cela, M. Sanon Félix a répondu que cette possibilité pourrait être étudié à la CCI-BF, si la demande en est faite. La suite des interventions s’est orientée sur les conditions d’acquisition des fonds d’investissement existants et provenant des Pays-Bas pour financer tout ou partie des projets innovants sélectionnés.

Sur cette thématique, M. Mamadou Landoure a exhorté les jeunes entrepreneurs à aller aux informations pour ces fonds qui sont pour la plupart sectoriels et pour lesquels ils seraient éligibles et ce, en faisant l’effort de relever le défi de compétitivité internationale en matière d’innovation. Enfin c’est au tour de Madame Marina Diboma de donner des méthodes et des stratégies pour réussir les rencontres Business to Business (B2B) tout en abordant les prérequis à avoir pour les novices en la matière. « Avant de vous présenter à un B2B, assurez-vous d’avoir une identité numérique (Facebook, site web, LinkedIn) de votre entreprise qui soit la plus complète possible ; faites des recherches sur le business de votre interlocuteur et enfin ayez à votre portée des cartes de visites » Quelques exemples parmi tant d’autres qu’elle a pu évoquer avant d’engager avec des volontaires de l’assistance, une simulation d’une rencontre B2B.

Cette conférence-débat, malgré l’interruption momentanée qu’elle a subie due aux troubles en centre-ville le même jour, a pu néanmoins se poursuivre pour se terminer sur une satisfaction générale des participants et sur une note de vifs encouragements et félicitations de la part des structures invitées et des panélistes. Rendez-vous est donné très prochainement pour d’autres activités à BeoogoLAB.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page