BeoogoLAB a soutenu l’Association des acteurs du E-commerce du Burkina à la 15e édition de la Semaine du numérique

À l’occasion de la 15e édition de la Semaine du numérique qui s’est tenue du 19 au 23 novembre dans la ville Sya, l’Association des acteurs du E-commerce du Burkina, avec le soutien de BeoogoLAB dont elle est partenaire, a animé un panel sur le thème: « État des lieux sur le développement du E-commerce au Burkina”.

Tenu le jeudi 21 novembre 2019 dans la salle MD du palais de la culture de Bobo-Dioulasso, ce panel se voulait être un cadre d’échange et d’informations sur le e-commerce pour mieux comprendre la notion de commerce électronique, donner une vision claire de la position du Burkina Faso en matière de commerce électronique et aussi informer le public sur les réalisations et les nouvelles techniques “made in Burkina Faso”

Au présidium du panel,  KOPIA Thierry Nathanael,  directeur général de YOMANSHOP, BALIMA Abass, directeur général de AMIR GROUP, SANHOUIDI Carole, directrice général de FEMFASO et DERA Abdoul Rachid, directeur général de ZONEFAMA. A la modération, MANO Abraham, directeur exécutif du Salon E-COMMERCE OUAGA. 

L’association des Acteurs du E-commerce du Burkina (2aeb) est une association à but non lucratif qui a pour objet de favoriser la promotion de l’économie digital et numérique dans toutes ses dimensions à travers la fédération des acteurs de e-commerce ; l’identification des sujets au cœur des problématiques de l’économie digitale au Burkina et ailleurs, le développement du marché en ligne, la facilitation d’accès à l’information sur les produits et services au Burkina Faso. L’association vise à apporter une contribution plus active des jeunes startups du E-commerce du Burkina Faso à promouvoir le développement de leurs activités socio-économique.

Cette rencontre fut l’occasion pour l’association de pointer du doigt certains problèmes freinant le développement du E-commerce au Burkina. Il s’agit entre autres des infrastructures très embryonnaires (Qualité et coût d’accès à Internet), de logistique inadaptée au commerce électronique (Problème de transport et d’adressage), des solutions de paiement toujours inadaptées (Problème d’interopérabilité entre les réseaux) qui freinent l’intégration des solutions de paiements) et une réglementation toujours à ses prémices.

Des recommandations ont été faites dans le sens de créer un cadre propice au développement du E-commerce au Burkina Faso notamment le renforcement des infrastructures de services ; le renforcement de la logistique et la facilitation des échanges. Il s’agit aussi d’adapter le cadre juridique et réglementaire, de renforcer les capacités des e-commerçants, faciliter l’accès au financement et enfin créer un cadre de concertation publique privé afin de trouver des solutions de promotion du E-commerce.

En accompagnant cette initiative BeoogoLAB entend contribuer à sa manière à l’émergence d’un écosystème favorisant le développement d’initiatives innovantes dans le secteur du E-commerce au Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page